Francaise enceinte en Allemagne, travaillant dans un KG ... En période d´essai.

Bonsoir,

J´ai appris la semaine dernière que j´allais être maman, et nous en sommes très heureux :slight_smile: Cependant, j´ai commencé une nouvel emploi en Kindergarten il y a deux semaines. J´ai annoncé ma grossesse à mon employeur qui l´a très mal pris et cela m´inquiète beaucoup. J´ai l´impression qu´elle ne me gardera pas, je suis en période d´essai et c´est tout à fait son droit.



Comment cela se passe si jamais elle met fin à ma période d´essai ou si après les différents examens je ne peux continuer à travailler ?

Retrouver un emploi ? Y-a-t-il des aides ? Où dois-je me renseigner ? Je suis totalement perdue.

Merci de votre aide.



Marie

Bonsoir,



Tout d’abord félicitations, et je crois que tu ne dois pas te faire de soucis. Je ne suis pas du tout spécialiste en droit, mais moi-même « employeur » et les femmes enceintes ne peuvent pas être renvoyées, même en période d’essai. Le « Sonderkündigungsschutz » est valable même pendant la période d’essai, à partir du moment où l’employeur est au courant de la grossesse.

Voici par exemple :

<LINK_TEXT text=« https://rechtsanwaltarbeitsrechtberlin. … probezeit/ »>https://rechtsanwaltarbeitsrechtberlin.wordpress.com/2009/08/28/kundigungsschutz-auch-bei-schwangeren-wahrend-der-probezeit/</LINK_TEXT>

<LINK_TEXT text=« http://www.deutsche-anwaltshotline.de/r … g-moeglich »>http://www.deutsche-anwaltshotline.de/rechtsberatung/105309-schwanger-in-der-probezeit---kuendigung-moeglich</LINK_TEXT>



N’hésite pas quand même à refaire vérifier cette info !

Merci beaucoup Titchri ! Je sais au moins que je suis protégée.

La Mutterschutzgesetz ne fait pas de différence pour l’interdiction de licenciement, période d’essai ou pas, un femme enceinte n’a pas le droit d’être renvoyée pendant sa grossesse et pendant 4 mois suivant la fin de la grossesse (sauf très rares exceptions). Du coup, le passage

est faux.



Si jamais elle met fin à ta période d’essai, il te faudra prendre contact avec un avocat pour déposer une Kündigungsschutzklage. Pas besoin de paniquer, c’est un cas simple qui sera résolu facilement et rapidement en appliquant le seul texte de loi applicable. Il y a cependant fort à parier que ton employeur n’essaiera même pas de te licencier avant le délai légal.



Si jamais après les différents examens, tu ne peux continuer à travailler dans ton poste, ton employeur a l’obligation de tenter d’adapter tes conditions de travail pour qu’elles soient compatible avec ta grossesse et avec les ordonnances médicales. Tu peux cependant prendre les devants et proposer de travailler plutôt dans l’administration du KG, le ménage des locaux etc. si le médecin juge que tu devrais éviter le contact avec les enfants malades par exemple. Montrer au maximum que tu veux continuer à travailler augmente tes chances d’échapper à un licenciement après expiration de le période de protection. Bien évidemment, il faut se ranger à l’avis de ton médecin. Ta santé et celle de ton bébé à naître ont la priorité. L’adaptation du cadre de travail se déroule conjointement entre médecins et employeur.



Publier des annonces, faire passer des entretiens d’embauche, recruter des employés, les former, tout cela prend du temps et des ressources. Si tu prends le temps d’en parler avec ton employeur, la rassurer sur le fait que tu as l’intention de continuer à travailler après ton congés parental (même s’il est encore trop tôt pour décider de sa durée, lui rappeler que culturellement, en France, les femmes ne s’arrêtent que pour quelques mois). Ne te focalise pas sur sa réaction négative quand tu lui as annoncé ta grossesse. C’est une merveilleuse nouvelle pour toi, mais elle l’a certainement entendue de son oreille de gestionnaire. Laisse lui aussi le temps de digérer l’information.

Merci beaucoup pour cette réponse claire et précise !

Admettons que je ne puisse plus du tout travailler dans la structure, qu´il n´y a pas possibilités de me placer ailleurs, comment cela se passe financièrement ? Est-ce ma caisse d´assurance qui me verse mon salaire ? MErci

J’ai du refouiller dans la MutterSchutzGesetz car ce n’était plus clair dans ma mémoire, hormis le fait que tu n’as aucune perte de revenus.



Ton employeur est tenu de continuer à te payer un salaire correspondant à la moyenne de salaire durant les trois derniers mois avant le début de ta grossesse, et ce jusqu’à 6 semaines avant la date prévue de l’accouchement. C’est également valable si tu es réaffectée, conformément à l’avis des médecins, à un poste normalement soumis à une moindre rémunération. Tu ne dois souffrir aucune baisse de revenus. (Ça inclut également les primes de nuit régulières, bonus annuels, etc.)



Pour les 6 dernières semaines de grossesse (prévue), ainsi que les 8 premières semaines après la naissance (effective), la caisse maladie prend en charge une partie (65%, de mémoire) du versement, et ton employeur complète le montant pour que ton revenu soit stable.



Vu que tu es en période d’essai, et avant que tu poses la question: Si tu es embauchée depuis mois de trois mois, le calcul se base sur cette période raccourcie. Les mois sans revenus ne sont pas pris en compte dans le calcul.

Bonsoir ,



Merci pour vos réponses, c´est plus clair pour moi maintenant ! :slight_smile: